Bénéfices – Risques

Bénéfices – Risques 2017-10-12T23:17:10+00:00

Médecine basée sur les preuves, Bénéfices-Risques

Évidence Base Medicine (EBM), Médecine fondée sur les faits, Médecine factuelle, Médecine basée sur le niveau de preuve, Médecine fondée sur les données probantes

Triangle de la médecine factuelle

(Voir D.L. Sackett et coll., BMJ 1996; 312; 71-72)
Triangle_EBM

Il s’agit d’un principe très simple : ne traiter des affections qu’après avoir prouvé qu’elle existait bien. Il s’agit d’une démarche banale : il n’est possible de réparer un mécanisme défectueux qu’après avoir compris son mode de fonctionnement et après avoir identifié quel est l’élément défectueux.

Si le principe reste simple , sa mise en œuvre est parfois un peu complexe en médecine. Il s’agit d’un mode de raisonnement qui s’applique à toute la médecine mais nous ne décrirons ici que son application au domaine des pathologies du pied et de la cheville.

Première étape

reconnaître l’origine du trouble

Il s’agit en écoutant le patient, en l’interrogeant, puis en l’examinant d’émettre une ou plusieurs hypothèses concernant l’origine du trouble pour le quel il est venu consulter.

Cette première étape conduit généralement à l’une des deux situations suivantes :

  • Il s’agit d’un problème évident et notre travail va alors consister à apprécier l’importance du troubles pour pouvoir proposer un traitement adapté.

  • Le problème n’est pas évident et plusieurs hypothèses peuvent être émise sur l’origine des troubles : notre travail va alors consister à préciser les choses pour n’avoir qu’une hypothèse ce qui nous ramène dans la situation précédente.

Deuxième étape

prouver l’origine du trouble

Cette étape repose essentiellement sur les examens complémentaires : il s’agit des différents examens , biologiques, imagerie, bilans fonctionnels etc, qui peuvent être demandés.

Cela implique que cette demande d’examen soit ciblé en précisant à la personne qui va le réaliser ce que nous cherchons exactement. En d’autres termes , cela exclue les examens qui sont demandés « pour voir » sans qu’aucune hypothèse diagnostic ne soit émise.

Troisième étape

quantifier l’importance du trouble

Il s’agit, grâce à l’analyse de l’ensemble des éléments recueillis dans les étapes précédentes, compléter par l’analyse du retentissement du trouble par le remplissage d’un score fonctionnel d’auto évaluation (ici pour un exemple de score ) d’apprécier la gène réellement occasionnée au patient afin de pouvoir évaluer le soulagement que nous allons pouvoir lui amener.

C’est à la fin de cette étape que nous pourrons alors vous exposer toutes les solutions thérapeutiques à même de solutionner votre problème.

Quatrième étape

évaluation des bénéfices et des risques

Chaque solution susceptible de résoudre votre problème comporte comme tout traitement des avantages et des inconvénients.

Les avantages doivent être discuter en terme d’amélioration fonctionnelle en sachant parfois comparer les effets d’une intervention chirurgicale avec la simple abstention thérapeutique.

Les risques sont multiples mais doivent être évalués en fonction de leurs fréquences. Ils doivent être acceptés comme nous acceptons le risque inhérent à l’utilisation de la voiture. En matière de pied et de cheville , l’Association Française de Chirurgie du Pied (AFCP) (société associée de la Société Français de Chirurgie Orthopédique SOFCOT) mets à disposition du public des fiches faites par des experts reprenant les bénéfices et les risques des interventions les plus fréquentes en chirurgie du pied et de la cheville (cliquer ici pour accéder à ces fiches)

Cinquième étape

évaluation des résultats du traitement

Il s’agit de toute la phase qui suit le traitement et qui consiste en une surveillance de l’état du patient.

Il s’agit simplement en répétant certains tests infraductus avant le traitement, comme les scores fonctionnels, de vérifier que l’état du patient s’est amélioré et qu’il reste stable.

Globalement et à grande échelle, c’est cette surveillance qui permet aux médecins de valider les traitements qu’ils proposent aux malades et de les adapter le cas échéant.