18-21 juin 2018
Boston – USA

Près de 1 000 participants sont venus à Boston pour repousser les limites de la découverte et de l’innovation lors de la conférence Science in the Age of Experience de cette année organisé par Dassault Systèmes®. le Dr Bruno Ferré a fait une intervention sur le sujet « Transforming Orthopedic Surgeries and Treatment by Personalizing Precision Medicine ».

Lien vers le site

Questions for Dr. Bruno Ferré, Digital Orthopedics Co-Founder, Medical Director

Interview Nov. 7, 2017

Pourquoi avez-vous décidé de vous concentrer sur l’orthopédie du pied dans votre carrière médicale? Quels sont les aspects les défis de cette spécialité ?

Je ne me consacre au pied que depuis une dizaine d’année après avoir fait toute la chirurgie du membre inférieur et avoir posé des milliers de prothèses de hanche et de genou.
Le pied est le seul élément du corps en contact avec le sol et a une structure qui m’intriguait. C’est parce que j’ai essayé de comprendre cet organe particulier que je me suis intéressé à lui et que je m’y consacre à plein temps.

Vous êtes un chirurgien qui a été également impliqué dans la biomécanique clinique et de la modélisation numérique depuis un certain temps maintenant. Quand avez-vous été intéressé pour la première fois par la modélisation numérique et à la simulation ?

C’est la suite de la question précédente. Si vous voulez comprendre le pied, les traités de physiologie et de biomécanique ne suffisent pas car il est difficile de mettre en évidence les phénomènes dynamiques qui se déroulent dans le pied pendant la marche. Seule la modélisation permets de comprendre ce phénomènes en mes simulant.

Quand et pourquoi vous êtes-vous associé à Dr. Leemrijse pour créer DO ? Quels sont vos complémentarités professionnelles ?

Nous nous connaissons depuis longtemps et il était au bureau de l’association française de chirurgie du pied avec moi (j’ai été président de cette association qui est l’équivalent français de votre AOFAS.
Thibaut est un esprit extrêmement brillant et partage la même curiosité que moi pour comprendre. C’est donc naturellement que nous nous sommes associé pour ce projet.

Comment des patients, des médecins et des chirurgiens vont-t-ils bénéficier des outils et des services proposés par DO ?

Car actuellement tout le monde souhaite prévoir les conséquences bonnes ou mauvaises d’une intervention. La modélisation est le passage obligé de cette médecine prédictive qui sera la base de la médecine de demain qui s’appuiera sur les systèmes d’aide à la décision et sur l’analyse des données massive et le machine learning.

Avez-vous des commentaires que vous voudriez ajouter au sujet de votre vision pour votre société, l’évolution de la simulation, et l’avenir de la médecine orthopédique.

Nous sommes un simple acteur de la profonde modification qui est en train de s’opérer dans la médecine. Nous pensons que nous en sommes qu’aux balbutiements de cette aire numérique au service des malades et que nous devons bien sur mettre au point ces techniques mais également assurer la transmission de nos connaissances et de notre enthousiasme aux générations qui suivent. Nous avons trouvé cette état d’esprit chez Dassault et nous pensons que 3DS sera un des grand acteurs de cette médecine de demain comme il ‘a été dans l’industrie automobile et l’aviation.

Why did you decide to concentrate on foot orthopedics in your medical career? What are the most challenging aspects of that specialty?

I have only been in the foot for about ten years after doing all the surgery of the lower limb and laying thousands of hip and knee prostheses.
The foot is the only element of the body in contact with the ground and has a structure that intrigued me. It was because I tried to understand this particular organ that I became interested in him and devoted myself to it full time.

You are a surgeon who has also been involved with clinical biomechanics and computational modeling for quite some time now. What first got you interested in digital modeling and simulation?

This is the continuation of the previous question. If you want to understand the foot, the treatises on physiology and biomechanics are not enough because it is difficult to highlight the dynamic phenomena that takes place in the foot during walking. Only modeling allows to understand this phenomenon by simulating.

When and why did you team up with Dr. Leemrijse to form Digital Orthopedics? How do your professional strengths complement each other?

We have known each other for a long time and he was at the office of the French association of foot surgery with me (I was president of this association which is the French equivalent of your AOFAS.
Thibaut is an extremely brilliant spirit and shares the same curiosity as me to understand. So naturally we joined for this project.

How will Digital Orthopedics’ tools and services benefit patients, physicians and surgeons?

Because currently everyone wants to predict the good or bad consequences of an intervention. The modeling is the obligatory passage of this predictive medicine which will be the base of the medicine of tomorrow which will be based on the systems of decision aid and the massive data analysis and the machine learning

Please add any other comments you’d like to make about your vision for your company, the evolution of simulation, and the future of orthopedic medicine.

We are a simple actor of the profound change that is taking place in medicine. We believe that we are only at the beginning of this digital area serving patients and that we must of course develop these techniques but also ensure the transmission of our knowledge and enthusiasm to the generations that follow. We have found this state of mind at Dassault and we believe that 3DS will be one of the great players of this medicine of tomorrow as it ‘has been in the automotive industry and aviation